Centrale nucléaire du Bugey

Vue aérienne de la centrale nucléaire du Bugey - © EDF/Toma/M. Colin
Vue aérienne de la centrale nucléaire du Bugey - © EDF/Toma/M. Colin

La centrale nucléaire du Bugey, exploitée par EDF dans la commune de Saint‑Vulbas, dans le département de l’Ain, à 35 km à l’est de Lyon, est constituée de quatre réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 MWe chacun, mis en service en 1978 et 1979. Les réacteurs 2 et 3 constituent l’INB 78, les réacteurs 4 et 5 constituent l’INB 89. Le site dispose d’une des bases régionales de la Force d’action rapide du nucléaire (FARN), force spéciale d’intervention créée en 2011 par EDF, à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima. Son objectif est d’intervenir, en situation pré-accidentelle ou accidentelle, sur n’importe quelle centrale nucléaire en France, en apportant des renforts humains et des moyens matériels de secours.

Enfin, le site dispose d’une des bases régionales de la Force d’action rapide du nucléaire (FARN), force spéciale d’intervention créée en 2011 par EDF, à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima au Japon. Son objectif est d’intervenir, en situation pré‑accidentelle ou accidentelle, sur n’importe quelle centrale nucléaire en France, en apportant des renforts humains et des moyens matériels de secours.

En bref

551

Lettres de suite d'inspection

19

Consultations du public

179

Avis d'incidents

208

Rêglementation

Vue aérienne de la centrale nucléaire du Bugey - © EDF/Toma/M. Colin
Vue aérienne de la centrale nucléaire du Bugey - © EDF/Toma/M. Colin

Actualités

148 actualités

Publié le 16/05/2024 à 14:00

Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2023

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté le 16 mai aux parlementaires de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), son rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2023 . À cette occasion, l’ASN a présenté ses sujets d’attention face aux nouvelles ambitions en matière nucléaire.

Publié le 14/06/2023 à 10:00

Région Auvergne-Rhône-Alpes : sûreté nucléaire et radioprotection en 2022

À l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2022 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 25/05/2023 à 15:35

Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté le 25 mai aux parlementaires de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), son rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022. À cette occasion, l’ASN a demandé que les réflexions menées dans le cadre de la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) abordent le nucléaire de manière systémique.

Publié le 08/08/2022 à 08:34

Modification temporaire des prescriptions encadrant les rejets thermiques de 5 centrales nucléaires

Face à la situation météorologique exceptionnelle, et en réponse à la nécessité d’assurer la sécurité du réseau électrique et d’économiser les réserves de gaz naturel et d’eau des barrages hydroélectriques, l’ASN modifie temporairement ses prescriptions encadrant les rejets thermiques des centrales nucléaires de Blayais, Bugey, Golfech, Saint-Alban et Tricastin.

Publié le 04/08/2022 à 10:44

Mise en demeure de la centrale nucléaire du Bugey

Le 3 août 2022, l’ASN a mis en demeure EDF de se conformer aux dispositions applicables du rapport de sûreté des réacteurs 2, 4 et 5 de la centrale nucléaire du Bugey, relatives à la limitation du risque de percement du radier du bâtiment du réacteur en cas d’accident grave.

Publié le 18/07/2022 à 09:20

Modification temporaire des prescriptions applicables aux rejets liquides de la centrale du Bugey

Depuis le 8 juillet 2022, un épisode exceptionnel de canicule a conduit au réchauffement de certains cours d’eau utilisés pour le refroidissement des centrales nucléaires. Pour assurer la sécurité du réseau électrique, l’Autorité de sûreté nucléaire a adopté le 13 juillet 2022 une décision encadrant temporairement les rejets thermiques des centrales de Golfech, de Saint-Alban et du Blayais. À la suite de l’arrêt fortuit du réacteur 5 de la centrale du Bugey, l’ASN a également adopté, le 15 juillet 2022, une décision d’encadrement temporaire des rejets thermiques de la centrale du Bugey.

Publié le 23/06/2022 à 10:30

Région Auvergne-Rhône-Alpes : sûreté nucléaire et radioprotection en 2021

À l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2021, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2021 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 02/06/2021 à 11:30

Auvergne-Rhône-Alpes : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 25/02/2021 à 10:32

La poursuite de fonctionnement des réacteurs de 900 MWe au-delà de 40 ans.

L’ASN a statué le 23 février 2021 sur les conditions de la poursuite de fonctionnement des réacteurs de 900 MWe d’EDF au-delà de leur quatrième réexamen périodique. L’ASN considère que l’ensemble des dispositions prévues par EDF et celles qu’elle prescrit ouvrent la perspective d’une poursuite de fonctionnement de ces réacteurs pour les dix ans qui suivent leur quatrième réexamen périodique.

Publié le 03/12/2020 à 10:00

Consultation sur la poursuite de fonctionnement des réacteurs de 900 MWe au-delà de 40 ans

L’ASN ouvre sur son site Internet le 3 décembre une consultation du public sur les conditions de la poursuite de fonctionnement des réacteurs de 900 MWe d’EDF au-delà de leur quatrième réexamen périodique. Cette consultation, qui se déroulera jusqu’au 22 janvier 2021, porte sur le projet de décision que l’ASN envisage d’adopter à l’issue de son instruction de la phase générique du quatrième réexamen périodique de ces réacteurs ; cette phase concerne les études et les modifications des installations qui sont communes à tous les réacteurs, ceux-ci étant conçus sur un modèle similaire.